Maison de l’Architecture en Afrique

Pin It

  • Maison-de-l-Architecture-Afrique-01
  • Maison-de-l-Architecture-Afrique-02

    La première Maison de l’Architecture en Afrique et dans le monde Arabe sera construite à Tanger. C’est l’architecte Youssef Lahkim qui a remporté le concours de réalisation du bâtiment, lancée par Archimedia pour le groupe immobilier KLK Khayatey Living.

    En collaboration avec BOM Architecture, le jeune architecte Youssef Lakhdim a été choisi parmi les 55 architectes qui ont pu se hisser jusqu’en final. Il propose un bâtiment aux lignes simples et structurées. Ainsi, le programme du projet se divise en trois programmations différentes. Il y a d’abord le musée de la maison de l’architecture, puis les logements et enfin le pôle commerces-bureaux. Le tout construit sur 2 hectares

    “Le site est dans une position stratégique perpendiculaire à la médina. Ainsi, l’orientation de la maison de l’architecture constitue la première ligne structurante du projet et cadre la vue sur la médina ainsi que sa baie” explique les architectes dans une note d’intention.Le toit de la maison de l’architecture a été pensée de manière à ce qu’il soit un espace public. Grâce aux jeux topographiques et aux toitures accessibles, les visiteurs peuvent s’y balader facilement. Ce bâtiment est considéré comme un belvédère urbain qui offre une vue imprenable sur la ville de Tanger.

    L’équipe gagnante a tenue à suivre le filon d’une architecture organique. Ce qui les a poussé à éviter une implantation brutale de logements dans ce site qui jouit d’une topographie exceptionnelle. La volumétrie des logements est nuancée pour que la construction ne prenne pas le dessus sur les paysages environnants.

    La Maison de l’Architecture en Afrique sera construite au sein du projet Malabata Hills à Tanger. Cet édifice a “pour ambition d’être un acteur pour la diffusion de la culture architecturale et urbaine à destination du grand public et un lieu d’éducation architecturale et urbaine aussi bien pour les maitres d’ouvrage que pour les élèves et étudiants” peut-on lire sur Aujourd’hui le Maroc. Le fin du chantier est prévue pour l’année 2017.