• Home
  • Actualité
  • Projets internationaux

Kyoto revisité

Pin It

  • Kyoto-revisite-

    Kyoto-revisite-

  • Kyoto-revisite-

    Kyoto-revisite-

  • Kyoto-revisite-

    Kyoto-revisite-

    Ace Hotel fait appel à Kengo Kuma pour concevoir son premier établissement japonais.

    La chaîne d’hôtellerie, Ace Hotel a annoncé qu’elle ouvrira son premier établissement japonais à Kyoto l’année prochaine dans un ancien bâtiment d’un central téléphonique revisité par Kengo Kuma.

    Selon le président de l’entreprise, Brad Wilson, « Il a toujours été un rêve de longue date de s’implanter au Japon, Nous nous sentons incroyablement humbles et reconnaissants de (…) faire de nos rêves une réalité, en créant un espace qui honore la beauté et l’histoire de Kyoto tout en favorisant la connexion mondiale et l’innovation culturelle» .

     « Nous avons passé des décennies à admirer la culture et l’artisanat japonais, en collaborant de loin avec des artistes et des marques japonaises dont nous aimons le travail. », ajoute t-il.

    L’architecte japonais Kengo Kuma convertira le bâtiment ShinPuhKan, initialement conçu par Tetsuro Yoshida et achevé en 1926, pour créer des suites autour d’une cour végétalisée. Il donnera au bâtiment une mise à jour moderne avec un système de grille en bois et de fines persiennes qui filtreront la lumière et le vent en douceur. Le projet comprendra également divers jardins qui existent depuis la période Heian.

    Le quartier environnant se trouve sur l’ancien terrain du palais impérial et la rumeur dit qu’il aurait été la maison de samouraïs japonais. La nouvelle conception de Kuma embrassera cet héritage impérial aussi bien que l’histoire industrielle de la région.

     « Pour commencer, la proposition était de créer un jardin dense où les communautés, ainsi que le passé et le présent, sont connectés à cette terre vénérable avec ses différents jardins, qui existent depuis la période Heian. (…) L’actuel central téléphonique de Kyoto a été conçu par l’un des grands architectes japonais modernes, Tetsuro Yoshida» , explique Kengo Kuma. « Chaque détail et chaque matériau a été pensé pour relier le bâtiment, la terre et l’histoire ensemble.»

     « A travers la cour centrale, ce bâtiment en briques rouges va converser et créer une nouvelle harmonie avec un système de grille en bois qui rappelle Kyoto traditionnel ».