Logements sociaux controversés de l’agence SANAA

  • architecture-
  • architecture-
  • architecture-
  • architecture-

    Les 100 logements sociaux conçus par l’agence d’architecture Japonaise SAANA viennent d’être inaugurés à Paris. 

    Situé avenue du Maréchal-Fayolle dans le 16e arrondissement, le projet continue d’être contesté par une centaine de riverains. Après 7 ans de recours, Paris Habitat a finalement réussi à baptiser ce 25 octobre quatre immeubles, dont le premier permis de construire avait été déposé en 2009.

    Le projet de l’agence Sanaa se compose de quatre immeubles sur pilotis qui assurent une transparence au rez-de-chaussée, tandis que les contours courbes des bâtiments les insèrent harmonieusement dans leur environnement, entre urbanité et nature. Si la fluidité des formes évoque le pavillon de la galerie d’art Serpentine construit par l’agence en 2009 dans les jardins londoniens de Kensington, elle est surtout déterminée par la faible épaisseur des volumes, qui permet à la plupart des logements de bénéficier de deux orientations et d’un grand rapport de lumière naturelle. A l’opposé des formes organiques des façades, les plans restent strictement orthogonaux. Relativement bas (R+4) et bénéficiant de toits végétalisés, les immeubles englobent un espace intérieur paysager, prolongeant ainsi le bois de Boulogne au coeur du site.

    Avec un budget prévisionnel de 17 millions d’euros, ce projet de quatre immeubles d’habitations a manqué d’être avorté à plusieurs reprises. À l’annonce de cette intervention lancée par Paris habitat, une centaine de riverains – accompagnés d’une demi-douzaine d’avocats – se sont opposés à l’initiative. Un recours en justice a rapidement été déposé pour amender le premier permis de construire en 2009. Malgré le soulèvement des associations et des représentants politiques du quartier, un deuxième permis a été déposé en 2014 et validé par le tribunal administratif. Les travaux avaient débutés en 2017, toujours contestés et marqués par des procès à répétition, malgré une amputation de 20% de la superficie initiale (100 logements à la place de 135). Épaulé par Ian Brossat, l’adjoint à la mairie de Paris chargé du logement, Paris Habitat , a porté ce combat idéologique. Une passe d’armes via médias interposés s’est tenue toute la journée avec la maire du 16e Danielle Giazzi. L’adjoint d’Anne Hidalgo présent à l’inauguration (alors que les travaux ne semblent pas terminés) s’est dit « heureux d'inaugurer 100 logements sociaux dans le 16e malgré 7 ans de recours judiciaires qui ont coûté 6 millions d'euros supplémentaires.»

    • Créé le .

    Adresses

    Belgique
    Mediaxel
    Chaussée d'Alsemberg 842
    BE - 1180 Bruxelles
    +32 (0)2 772 40 47
    +32 (0)2 771 98 01 (fax)

    France
    MMG SAS
    55 avenue Marceau
    FR - 75116 Paris

    Contact

    Secretariat : Pascale Cloots

    Publicité : Bea Buyse

    +32 (0)477 77 93 68

    Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

    Social : Vincent de Puydt

    MediaXel sprl - © 2018
    Editeur responsable : Philippe Maters, Chaussée d'Alsemberg 842, BE-1180 Bruxelles