Renaissance de la caserne de la pépinière à Paris

  • architecture-01-f
  • architecture-02-f
  • architecture-03-f
  • architecture-04-f

    Le cabinet d’avocat international français Gide, vient de s’installer à deux pas de la gare Saint Lazare dans un ensemble historique entièrement restructuré et agrandi par l'architecte Philippe Chiambaretta et son cabinet PCA-Stream. Une des plus importantes opérations de ce type réalisée dans la capitale ces dernières années.

    La caserne dite de la Pépinière est édifiée à la fin du 18e siècle pour le régiment des Gardes Françaises, le corps d’élite chargé de la protection du roi Louis XIII. Organisée en U autour d’une grande cour facilitant la revue des troupes, elle s’ouvre sur la place Saint-Augustin. Déjà largement remaniée sous le Second Empire pour accueillir jusqu’à 1500 hommes, elle est en partie démolie et reconstruite en 1925, quand le Cercle National des Armées est construit à la place de son entrée monumentale.  Après-guerre, pour répondre aux besoins croissants de l’armée, les bâtiments en fond de cour sont détruits et remplacés par un bâtiment de bureaux et de casernements.  Haut, très étroit dans une cour trop grande, il est résolument fonctionnaliste et présente peu d’intérêt architectural, contrairement au bâtiment sur rue qui reste, lui, d’esprit très parisien, classique voire militaire par sa rigueur et son austérité. En 2015, l’État se sépare de l’édifice. PCA-STREAM en conçoit le nouveau projet.

    L’approche de l’architecte repose sur un diagnostic profond des bâtiments, l’identification de ce qui est historiquement pertinent (ici, l’alignement urbain, l’ordonnancement classique de la façade sur rue...) avant d’entamer une reprogrammation de l’ensemble pour l’adapter à de nouveaux usages. Démarré en 2015, le projet emprunte à la chirurgie réparatrice sur un grand corps blessé : malgré l’amputation de son plus grand pavillon place Saint Augustin, l’aile classique sur rue est restaurée avec soin pour faire revivre la grandeur passée de la caserne.

    De l’extérieur, le bâtiment conserve donc son élégance parisienne classique... mais passée cette séquence historique, la surprise est totale comme souvent dans les cours de la capitale. Les surfaces vitrées du nouveau bâtiment forment un lumineux miroir contemporain face à l’aile 18e. Au centre de la cour, un pavillon entièrement relie le bâtiment sur rue avec le bâtiment sur cour, via un hall en double hauteur. Pour ce projet Chiambaretta  a pris pour parti d’utiliser le végétal comme composante architecturale. La conception du bâtiment moderne est animée d’un nouveau rapport à la nature en ville, à la fois plus simple et plus vivant. La végétalisation n’est plus cosmétique. Elle couvre le jardin, les toits et les terrasses, créant une porosité avec le square voisin des Augustins. Elle apporte confort, biodiversité et isolation thermique. La cour centrale est également richement plantée, comme une invitation à venir s’y installer pour déjeuner, échanger et travailler.

    • Programme :Réhabilitation et extension d’une ancienne caserne militaire en ensemble de bureaux
    • Surface :18 879 m²
    • Architecte : PCA-Stream
    • Paysagiste conception : Topager, La Superstructure
    • Éclairagiste extérieur : Lumiere Studio
    • Aménagement des bureaux : Archimage

    Adresses

    Belgique
    Mediaxel
    Chaussée d'Alsemberg 842
    BE - 1180 Bruxelles
    +32 (0)2 772 40 47
    +32 (0)2 771 98 01 (fax)

    France
    MMG SAS
    55 avenue Marceau
    FR - 75116 Paris

    Contact

    Secretariat : Pascale Cloots

    Publicité : Bea Buyse

    +32 (0)477 77 93 68

    Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

    Social : Vincent de Puydt

    MediaXel sprl - © 2018
    Editeur responsable : Philippe Maters, Chaussée d'Alsemberg 842, BE-1180 Bruxelles