Transparence et perméabilité  à Montréal

  • architecture-01-f
  • architecture-02-f
  • architecture-03-f

    Architecte : FABG

    L’Université McGill avait besoin d’un nouveau bâtiment pour abriter trois installations d’urgence de 1,5 MW, des groupes électrogènes qui protégeront les activités de recherche en cas de panne d’électricité. La centrale thermique de l'université McGill ainsi que les pavillons Wong, Rutherford, Administration et Leacock sont alimentés par une seule génératrice d'urgence qui se trouve dans le bâtiment Ferrier à proximité immédiate de la salle des chaudières. Cette situation présente des risques qu'il fallait limiter en logeant de nouveaux groupes électrogènes dans des espaces distincts dans le voisinage immédiat.

    Les études de faisabilité ont permis de comparer plusieurs hypothèses de localisation et qui ont conduit à retenir le site de la structure entre le bâtiment Ferrier (1963) et le Pavillon Wong (1990) comme étant le meilleur emplacement. Ces études préalables décrivaient également les paramètres fonctionnels associés aux deux génératrices de 1,5 MW requises et l'ajout éventuel d'une troisième dans le futur.

    Innovation 

    Le projet des architectes FABG a été développé dans le cadre d'un exercice multidisciplinaire de design intégré associant recherche historique, architecture, ingénierie, paysage et acoustique urbaine pour formuler une réponse sensible à une problématique qui ne peut être limitée à des considérations utilitaires.

    Le terrain, fortement pentu, était un stationnement inutilisé sur l’avenue du Docteur Penfield, qui supportait une serre ayant été démolie. Il fait face à la station de pompage de style château du réservoir souterrain McTavish et fait partie de l’aire protégée du quartier historique et naturel du Mont-Royal.

    Concept

    Le concept proposé s'appuie sur les objectifs suivants:

    • Préserver transparence et perméabilité au niveau de Docteur Penfield
    • Établir un lien supplémentaire entre le haut et le bas du campus
    • Structurer la pente laissée en friche
    • Assurer une présence végétale significative sur le site
    • Renforcer le caractère spécifique de McGill en utilisant le calcaire de Trenton
    • Favoriser l'intégration en respectant les alignements et gabarits existants

    La solution retenue est un pavillon de verre sur podium de calcaire en alignement avec les façades adjacentes à l'emplacement des serres disparues. Un belvédère, sous le prolongement de la toiture, le sépare du bâtiment Ferrier et un escalier extérieur permet de rejoindre le niveau inférieur du campus. Sous ce pavillon un plénum de ventilation permet l'entrée par le plancher de l'importante quantité d'air neuf requise tout en dissimulant les tuyaux de vapeur reliant le pavillon Wong au pavillon Ferrier. Le débord en porte-à-faux à l'arrière comporte des grilles d'évacuation à la sous-face du plancher.

    Les toitures sont végétalisées compte-tenu de la faible hauteur du bâtiment qui expose ces surfaces à la vue d'un peu partout sur le flanc sud du Mont-Royal et à partir de bâtiments environnants. Pour les sous-faces de toiture et les murs recouverts de panneaux métalliques, les problèmes environnementaux reliés au plomb nous ont dissuadés d'utiliser le cuivre étamé présent sur le bâtiment Wong et conduits à proposer une peinture fluoropolymère cuite sur panneau d'aluminium s'harmonisant à la teinte de ce voisin. Le revêtement d'enduit acrylique sur la portion du Ferrier adjacente a été remplacé par un parement de calcaire dans le cadre du présent projet.

    Le projet met l’accent sur la présence sous-jacente de la montagne en dramatisant la topographie du site. Même s’il s’agit d’infrastructure technique, nous avons insisté pour traiter le bâtiment comme un pavillon qui pourrait aider à renforcer la qualité et la spécificité du campus de l’université McGill.

    Programme

    Des espaces de rangement et d'entretien pour le mobilier et les aménagements extérieurs du campus sont aménagés au pied de la pente et le mur principal revêtu de calcaire redevient parallèle au reste du campus. Un orme mature est conservé au pied de l'escalier qui s'inscrit dans le prolongement des trottoirs existants jusqu'à la rue University pour enrichir le réseau de circulation piétonne en voie de consolidation sur tout le territoire de McGill.

    Les génératrices sont installées dans un pavillon de verre assis sur une plinthe de granit au niveau de la rue Dr Penfield alors qu’il y a un espace de rangement pour le mobilier urbain du campus au niveau inférieur. L’espace interstitiel entre ces deux volumes sert de plénum pour l’air, la vapeur et l’électricité reliés à la centrale électrique du Ferrier. Un escalier ouvert ouvre un nouveau passage le long de l’axe est-ouest pour relier le haut et le bas du campus.

    http://arch-fabg.com/

    • Créé le .

    Adresses

    Belgique
    Mediaxel
    64 avenue Marie de Hongrie
    BE - 1083 Bruxelles
    +32 (0)2 772 40 47
    +32 (0)2 771 98 01 (fax)

    France
    MMG SAS
    55 avenue Marceau
    FR - 75116 Paris

    Contact

    Secretariat : Pascale Cloots

    Publicité :

    Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

    Social : Vincent de Puydt

    MediaXel sprl - © 2021
    Editeur responsable : Philippe Maters, 64 avenue Marie de Hongrie, BE - 1083 Bruxelles