Maison de la culture à Moscou

  • architecture-
  • architecture-
  • architecture-
  • architecture-
  • architecture-

    C’est en découvrant une magnifique centrale électrique historique construite entre 1904 et 1908, à Moscou, que Renzo Piano a pensé qu’elle serait parfaite pour créer un espace de culture contemporaine. C’est ainsi que ce bâtiment a été transformé en un espace conçu comme une expérience articulée allant des arts visuels aux arts du spectacle, en passant par un espace libre civique.

    Maison de la culture à Moscou

    Le site du projet est situé dans un quartier très actif de l'île nommé « Octobre rouge » clairement destiné aux jeunes générations. Les éléments clés de ce quartier sont l'« Octobre rouge », une chocolaterie transformée en conteneur pour start-ups, cafés et restaurants ; l'Institut Strelka, véritable laboratoire urbain comprenant un programme d'enseignement et de recherche et le théâtre historique Udarnik, une pièce importante de l'architecture russe. Les synergies entre la Fondation V-A-C et ces composantes locales développent le caractère culturel et multigénérationnel de cette partie de l'île, devenant ainsi une destination pour les Moscovites, les Russes et les visiteurs internationaux. À l'intérieur du bâtiment de près de 20 000 m², les espaces et les fonctions sont organisés en quatre grands pôles. Le pôle Civic consiste en une combinaison d'espaces et d'activités en accès libre, et est ouvert sur la place extérieure pour attraper et faire vivre la vie de la rue. Au centre, la « Piazza intérieure » sert d'entrée et de début à l'expérience V-A-C. Connectés à cela, au nord se trouvent la bibliothèque et le centre des médias, et au sud, il y a un espace d'installation d'art gratuit et un restaurant. Le pôle d'accueil est situé au centre du bâtiment principal et est accessible depuis la « piazza intérieure ». Il contient de multiples activités informelles comme la billetterie, l'information, l'orientation et la boutique au rez-de-chaussée. Au-dessus, une aire de spectacle ouverte avec une terrasse surplombe la « forêt » et un auditorium fermé est situé dans cette zone. On y trouve également un café et un snack-bar sur une mezzanine. Le pôle exposition abrite une combinaison d'espaces de différentes tailles et hauteurs, offrant une multiplicité de conditions spatiales pour accueillir tout type d'œuvre d'art. Le pôle Education donne un aperçu des expositions, qui comprend l'École d'art, destinée à former une nouvelle génération de conservateurs d'art, de critiques et d'historiens ; et l'Apprentissage tout au long de la vie, avec des classes et des ateliers orientés vers un grand public. Certaines résidences d'artistes avec ateliers situées sur la tour Nord font également partie de ce pôle.

    Le projet a restauré les 4 cheminées en brique présentent sur le site en cheminées en acier. Grâce à une approche durable consciente, les nouvelles cheminées, issues de quatre tuyaux polluants, sont devenues quatre dispositifs durables essentiels, captant l'air le plus pur à 70 mètres d'altitude, activant la ventilation naturelle et réduisant la consommation d'énergie. La nature fait aussi partie du projet. En effet, une « forêt » de bouleaux a été plantée à l'intérieur du musée. Ainsi, sur la partie ouest du site, un jardin de sculptures laisse progressivement la place à des centaines d'arbres plantés sur un paysage sculpté.

    Enfin, le projet est guidé par deux concepts principaux. Premièrement, l'idée est de construire un espace où les visiteurs se sentent guidés par leur propre intuition. Ainsi, en entrant et en atteignant la zone « d'accueil », il leur suffit de tourner les yeux à droite et à gauche, de haut en bas pour comprendre ce qu'il y a à l'intérieur, où aller et comment se déplacer. Idéalement, ils n'ont besoin d'aucun plan pour visiter tout le centre. La seconde concerne la stratégie de circulation : la « toile de circulation ». L'idée est de créer une toile fluide et visible, une pièce unique conçue comme une sorte de sculpture spatiale, composée d'escaliers, d'ascenseurs, de couloirs, d'auvents et de plates-formes, reliant entre eux tous les espaces et activités, ainsi que mettant en évidence les entrées de Bolotnaya nab et du pont piétonnier.

    La Fondation VAC est une organisation privée internationale à but non lucratif fondée en 2009 par Leonid Mikhelson avec un accent sur le soutien des expositions d'art contemporain et des projets émergeant de Russie et de l'ex-Union soviétique.

    • Créé le .

    Adresses

    Belgique
    Mediaxel
    64 avenue Marie de Hongrie
    BE - 1083 Bruxelles
    +32 (0)2 772 40 47
    +32 (0)2 771 98 01 (fax)

    France
    MMG SAS
    75116 Paris

    Représentation Italie
    Casiraghi Global Media srl
    Via Cardano 81
    IT - 22100 Como - Italia
    +39 031261407

    Contact

    Secretariat : Pascale Cloots

    Publicité :

    Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

    Podcast et webminaires : Lylian Kubiak

    Social Media : Vincent de Puydt

    Editeur responsable : Philippe Maters

    Social

    MediaXel sprl - © 2022
    Editeur responsable : Philippe Maters, 64 avenue Marie de Hongrie, BE - 1083 Bruxelles