L’architecture et la nature réunies au sein d’une conception unique prête pour l’industrie 4.0

L’architecture et la nature réunies au sein d’une conception unique prête pour l’industrie 4.0

Renson Outdoor le long de la E17 : un design mûrement réfléchi 

Le tout nouveau site Renson Outdoor prend progressivement forme le long de la E17 à Kruisem. Il est désormais grand temps d’aborder le parcours qui a mené à la conception de ce gigantesque projet. Sur la route entre Courtrai et Gand, le site ne manque pas d’attirer l’attention. Nous nous sommes entretenus avec les architectes Luc Binst (Binst Architects) et Wim Embo (Embo Architects) afin d’en savoir plus sur la façon dont ce projet pharaonique a vu le jour, sur les exigences auxquelles il a dû répondre et comment il a été pensé pour durer dans le temps.

Un pavillon de jardin XXL le long de l’autoroute

Il y a environ 20 ans, le siège de Renson à Waregem, lui aussi situé le long de l’autoroute E17, était inauguré. Le design du site, qui sortait fortement du lot, était l’ְœuvre de feu Jo Crepain. 2 décennies plus tard, la nouvelle succursale de Renson, établie 10 km plus loin sur la même autoroute E17, est pour sa part signée de son partenaire de l’époque, Luc Binst (PDG de Binst Architects). Un style architectural qui cherche d’ailleurs à transmettre un message clair. En effet, le design montre clairement que c’est le département « outdoor living » (vie en plein air) de Renson qui y élira bientôt domicile.

Luc Binst (Binst Architects) : « Les autoroutes de demain sont la colonne vertébrale de l’urbanisme moderne. Elles offrent de nombreuses opportunités en matière de communication. L’architecture de l’Outdoor Experience Center s’inscrit parfaitement dans cette logique : un pavillon de 380 mètres de long, qui se dresse tel un panneau publicitaire pour Renson le long de l’autoroute E17. »

« L’ensemble du design de cette nouvelle succursale de Renson a en effet été élaboré dès le départ pour représenter l’image de l’expérience de la « vie en plein air" », assure Luc Binst. « Nous avons dès lors eu l’idée de concevoir le bâtiment, d’une longueur impressionnante de 380 m, comme un "pavillon de jardin XXL" le long de l’autoroute. Les bureaux, la production et le show-room sont intégrés dans la façade de ce pavillon. Ainsi, il est possible de faire rapidement le lien avec les produits qui y sont fabriqués et vendus. Par ailleurs, l’architecture très légère et horizontale le long de l’autoroute intègre des éléments de façade propres à Renson, ainsi que des éléments naturels qui renforcent le concept global axé sur la vie en plein air. D’un point de vue conceptuel, la façade de l’usine forme un tout avec les bureaux et le show-room NOA. Les auvents horizontaux dans le volume des bureaux, au niveau du show-room et des bureaux à l’étage, s’étendent sur toute la longueur du côté de l’usine, le long de la E17. Pour les autres façades de l’usine, plus élevées, nous avons délibérément opté pour une couleur plus claire par rapport à cette façade ».

Zéro impact énergétique

Techniquement parlant, ce nouveau site « respirera » la nature, au sens propre comme au sens figuré. Et pour cause, un projet « zéro impact énergétique » se cache derrière l’impressionnante façade. Un véritable « retour à la nature » qui, au-delà des mots, se traduit concrètement par des actes. Avec un site qui s’étend sur 100 000 m² doté des nouvelles techniques les plus durables pour assurer le chauffage et le refroidissement, totalement autosuffisant en matière de consommation d’eau et d’énergie et qui s’appuie sur des solutions naturelles pour une vie intérieure et extérieure saine et confortable, Renson entend également à communiquer un message : « Pratiquez ce que vous prêchez », en quelque sorte. L’objectif est clair : une production durable et économe en énergie afin d’assurer une vie saine et confortable à l’extérieur.

Industrie 4.0 : standardisation de la personnalisation

Wim Embo (Embo Wim architectenburo bvba) est responsable de la construction de la nouvelle usine (halls de production). Cet aspect n’a pas non plus été pris à la légère. « Ce nouveau site devait être conçu "à l’épreuve du temps" pour être en phase avec les produits qui y seront fabriqués, tout en tenant compte des exigences spécifiques de Renson. »

« Pour notre nouveau site, nous misons fortement sur l’automatisation des processus de production », explique Dieter Heyman (Business Unit Manager Outdoor Renson). « Il y aura un entrepôt automatique en hauteur pour stocker les profilés et une chaîne de production (surnommée "aorte") spécialement conçue et contrôlée par ordinateur pour assembler efficacement les pièces en commande sur mesure. Pour Renson, cette personnalisation est essentielle pour l’avenir : nous pouvons nous différencier davantage grâce à la standardisation opérationnelle de la conception sur mesure. Nous appelons cette stratégie la "standardisation de la personnalisation". »

Wim Embo : « Le flux de production de l’entrepôt automatique en hauteur (26 m de haut) et de l’aorte ont constitué les principaux éléments de réflexion pour la conception du nouveau site de production, conjugués à la nécessité de travailler sur plusieurs étages. Les paniers contenant les profilés sortent de l’entrepôt en hauteur au 1er et 2e étage.  Les profilés sont usinés (par sciage, fraisage, perçage, etc.), puis placés sur un « chariot ». Tous ces chariots contenant des profilés sont empilés sur 4 étages dans l’aorte (10 m de haut). Selon la couleur nécessaire, ces chariots sont ensuite transportés par un système d’ascenseur jusqu’au rez-de-chaussée, où se trouve la ligne de laquage. Ce flux, lié au trafic entrant et sortant à l’arrière, a permis de déterminer la disposition de la conception du site. Elle se caractérise par une structure de base composée d’une grille de 12x12 m en guise de structure portante pour les étages. La forme du toit (12 mx24 et 36 m respectivement) en est le prolongement. »

Wim Embo (Embo Wim architectenburo bvba) : « Le flux de production de l’entrepôt automatique en hauteur (26 m de haut) et de l’aorte ont été le point de départ de la conception du nouveau site de production »

Selon M. Embo, la production au sol nécessite, entre autres, un environnement de travail protégé contre les incendies.  Une construction en squelette de béton est donc la solution appropriée. En combinaison avec des murs en béton et en laine de roche, il est ainsi possible de mettre en œuvre un compartimentage coupe-feu. En outre, la capacité portante des hourdis (1 000 kg/m2) et la direction des poutres précontraintes ont été déterminées sur la base des dimensions des machines qui seront installées et des longueurs standard des profilés qui seront usinés. Selon Wim Embo, il a fallu trouver un véritable équilibre entre fonctionnalité, architecture, dimensions et prix de revient pour que l’intégration de l’entrepôt en hauteur et de ‘l’aorte’ (le système d’étagères commandées par ordinateur), avec leurs propriétés spécifiques, corresponde à la structure en béton. « L’intégration des volets coupe-feu, des ascenseurs, etc. a également constitué un défi de taille, compte tenu des normes fixées en matière de résistance au feu. Renson souhaitait également apporter une grande quantité de lumière naturelle aux différents étages, tout en assurant un rafraîchissement nocturne pendant les mois d’été. Le refroidissement est bien sûr possible grâce à l’air frais nocturne qui entre par des grilles antieffraction et qui est stocké dans la masse du bâtiment. »

« La coopération avec les différentes parties concernées se déroule sans heurts », déclare Wim Embo. « Y compris avec les entrepreneurs étrangers pour l’entrepôt automatique en hauteur et l’aorte. L’intégration des cocontractants aux différentes phases de la construction relève d’ailleurs du tour de force. Fort heureusement, nous organisons des réunions hebdomadaires de chantier et de coordination qui permettent de mettre au diapason l’ensemble des intervenants. » 

NOA : une expérience totale et unique de « vie en plein air

https://www.lejournaldelarchitecte.be/776b1ce6-03b7-425c-aec3-785a7bf2ddb3" alt="A house with trees in the background Description automatically generated" width="198" height="125" />Parvenir à appréhender pleinement le sens de la « vie en plein air » dans la pratique. L’objectif de NOA : Proposer un centre d’expérience/show-room où trente partenaires haut de gamme unissent leurs forces pour immerger pleinement les visiteurs dans différents cadres uniques à partir de la fin 2021, leur fournir une source d’inspiration et susciter leur curiosité. Ensemble, ces partenaires font de NOA le lieu par excellence pour découvrir une expérience unique de vie en plein air. Et pour cause, le show-room ne propose pas de produits isolés, mais des scènes. Pas de pièces individuelles rassemblées de façon aléatoire, mais des concepts globaux au style convenant aux jardins les plus divers. Si Renson fait office d’initiateur, de constructeur, de coordinateur et « d’hôte », l’entreprise travaille aussi en parfaite symbiose avec ses trente partenaires du secteur de la « vie en plein air », pour qui la conception joue un rôle primordial. Tous partagent la même vision, à savoir la mise en avant du confort de la vie en plein air, qui unit les marques autour d’un objectif commun. Tel Noé réunissant tous les animaux sur son arche, le centre d’expérience cherche à présenter toutes les facettes du secteur de la vie en plein air haut de gamme en vue d’offrir un éventail complet des possibilités dans ce domaine. 

 

  • Créé le .

Adresses

Belgique
Mediaxel
64 avenue Marie de Hongrie
BE - 1083 Bruxelles
+32 (0)2 772 40 47
+32 (0)2 771 98 01 (fax)

France
MMG SAS
55 avenue Marceau
FR - 75116 Paris

Contact

Secretariat : Pascale Cloots

Publicité :

Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

Social : Vincent de Puydt

MediaXel sprl - © 2019
Editeur responsable : Philippe Maters, 64 avenue Marie de Hongrie, BE - 1083 Bruxelles