Ouverture reportée pour la Bourse de Commerce

architecture 02 f

Événement Initialement prévue à la mi-juin, l'ouverture au public de la Bourse de Commerce à Paris, restaurée et repensée par le japonais Tadao Ando, NeM / Niney et Marca Architectes et l'agence Pierre-Antoine Gatier pour accueillir les collections de François Pinault, est reportée au mois de septembre. 

L’élément structurant du projet de transformation de la Bourse de Commerce est un écho au principe fondamental du bâtiment : sa circularité. Tadao Ando a inséré son intervention au sein même de l’édifice, en dialogue avec ses éléments historiques, scrupuleusement restaurés. 

Un cylindre en béton, aux parois lisses percées de quatre ouvertures identiques et surmonté d’un oculus filtrant la lumière, s’imbrique dans le vide central. Ce dispositif gomme tous les repères pour affirmer un espace unitaire, abstrait et fixe. Le centre du bâtiment, lieu de stockage du blé, puis panier vibrant de la bourse, ouvert à l’origine sur la ville aux rues convergeant vers lui pour y déverser littéralement leur activité, s’isole. Il devient le lieu d’une expérience introspective de rencontre avec les oeuvres. Les composantes essentielles de l’architecture du lieu — la forme circulaire, la coupole, la présence contrôlée de la lumière — sont les protagonistes d’une scénographie qui entend soustraire le visiteur aux contingences et lui permettre d’accéder à une dimension unique, celle du « ici et maintenant ».

L’enjeu du projet de reconversion de la Bourse de Commerce en musée est l’organisation des conditions d’une déambulation et la création d’un outil d’exposition souple et adaptable, prêt à accueillir la multiplicité des supports des pratiques artistiques contemporaines. L’intervention s’appuie sur les attributs existants et les éléments exemplaires du bâtiment. Il résulte de multiples étapes destructives et constructives. L’appropriation de ce processus itératif consiste à ajouter une nouvelle strate. Les passages réels et symboliques vers l’histoire de l’édifice et les éléments exemplaires que sont la colonne Médicis, les escaliers à double révolution ou la rotonde, marquent la vision d’un rapport à l’histoire comme socle de la création contemporaine.

Le cercle, forme particulière en architecture, et l’expérience spatiale inhabituelle qu’il induit, offrent l’occasion de visites et de promenades libres et infinies, au potentiel de renouvellement constant. Elle apparaît comme métaphore du mouvement de la création et des relectures de l’histoire de l’art dans lequel les liens, les rapports et les énergies se diffusent et se rejouent de manière non-linéaire, selon des logiques parfois secrètes ou invisibles. Tadao Ando s’est depuis toujours saisi de la forme particulière du cercle ; elle est dans son oeuvre une récurrence, presque une marque visuelle.

Un faisceau unique de conditions fait de ce lieu le point d’une rencontre, d’un dialogue entre un bâtiment ayant traversé les époques, la volonté de présenter et de faire vivre aux yeux du public une grande collection d’art contemporain, et l’oeuvre de Tadao Ando.

  • architecture-01-f
  • architecture-02-f
  • architecture-03-f

    • Créé le .

    Adresses

    Belgique
    Mediaxel
    64 avenue Marie de Hongrie
    BE - 1083 Bruxelles
    +32 (0)2 772 40 47
    +32 (0)2 771 98 01 (fax)

    France
    MMG SAS
    55 avenue Marceau
    FR - 75116 Paris

    Contact

    Secretariat : Pascale Cloots

    Publicité :

    Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

    Social : Vincent de Puydt

    MediaXel sprl - © 2019
    Editeur responsable : Philippe Maters, 64 avenue Marie de Hongrie, BE - 1083 Bruxelles