L’impact environnemental de l’aluminium

Image : ©M. Vanhoutteghem ©POLO Architects

Image : ©M. Vanhoutteghem ©POLO Architects

L’oxyde d'aluminium est un élément essentiel pour la production d'aluminium. Le procédé Hall-Héroult, de type électrolytique, sert à transformer l’oxyde d’aluminium en aluminium primaire. Cette transformation exerce un impact sur l’environnement. Heureusement, cet impact environnemental peut être compensé par le caractère indéfiniment recyclable de l’aluminium et par la performance énergétique obtenue tout au long du cycle de vie des fenêtres et portes en aluminium.

Le minerai de bauxite contient de l’oxyde d’aluminium. On le trouve dans différentes régions tropicales et subtropicales. Ce minerai provient de mines à ciel ouvert où il est extrait de la surface du sol. L’étape suivante de la production d’aluminium consiste à extraire l’oxyde d'aluminium du bauxite. La fusion de l’oxyde d'aluminium permet d’obtenir de l’aluminium pur qui est ensuite coulé en lingots. C’est ce que nous appelons « l’aluminium primaire ».

Améliorer l’empreinte carbone dès le début du processus

L'industrie de l’aluminium concentre ses efforts en permanence sur l’amélioration de l’empreinte carbone du processus de production de l’aluminium. Une fraction importante de cette empreinte est liée aux besoins en électricité qui résultent du processus de production. Ces besoins en électricité constituent un « investissement » ponctuel nécessaire à la production de l’aluminium : cette énergie est désormais « incorporée » au matériau. L’aluminium utilisé en Europe présente actuellement une empreinte moyenne de 8,6 kg de CO2 par kg d’aluminium. En utilisant de « l’électricité verte », il est possible de ramener cette empreinte à 4 kg. C’est ce que nous appelons « l’aluminium à faible empreinte carbone ». Actuellement, la plus grande partie de l’aluminium à faible empreinte carbone est fabriquée au départ d’électricité issue de centrales hydroélectriques. De nouvelles innovations permettront de réduire encore davantage l’impact résiduel de la production. Plusieurs fabricants actifs dans le monde entier travaillent actuellement sur de nouveaux progrès techniques visant à réduire plus encore l’impact de la production d'aluminium en termes de rejets de CO2.

Indéfiniment recyclable

L’aluminium est un matériau solide, léger et extrêmement durable. Il est en outre recyclable à 100%. Contrairement à de nombreux autres matériaux, l’aluminium ne perd rien de ses caractéristiques durant le processus de recyclage. Cela signifie que vous pouvez le recycler indéfiniment sans la moindre perte de qualité. En outre, son recyclage ne nécessite que 5% de l’apport d’énergie nécessaire à sa production : on évite ainsi 8 tonnes de rejets de CO2 par kg à chaque fois qu'on le recycle. La seule restriction existant pour l’instant est la disponibilité du matériau à recycler. Compte tenu de la longévité de l’aluminium utilisé pour de nombreuses applications, les déchets d'aluminium disponibles ne couvrent actuellement que 40 pour cent de la demande mondiale. Ce pourcentage augmentera certainement grâce notamment à la rénovation d'anciens bâtiments partout dans le monde.  L’augmentation du volume recyclé n’affectera toutefois pas l’impact environnemental global dès lors que la totalité des déchets d’aluminium disponibles est recyclée au maximum des possibilités.

La longévité du cycle de vie des portes et fenêtres en aluminium

L’aluminium est extrêmement durable. Insensible aux rayons UV et à l’humidité, il ne se corrode pas et ne se désagrège pas. Ce sont là les raisons principales qui expliquent pourquoi ce matériau est utilisé depuis longtemps pour la construction d’immeubles. Le cycle de vie des portes et fenêtres en aluminium s’élève en moyenne à plus de 40 ans mais il n’est pas rare de rencontrer des cycles de vie de plus de 60 ans.

Durant ces cycles de vie au long cours, nos solutions contribuent à la performance énergétique du bâtiment.  Nos efforts constants en matière de recherche et de développement débouchent sur la mise au point de solutions peu gourmandes en énergie qui peuvent être mises en œuvre dans les logements et bâtiments à faible consommation énergétique, voire énergétiquement neutres. Elles présentent d’excellentes propriétés d’isolation et de performance qui permettent de réduire l’impact environnemental des bâtiments, qu’ils soient neufs ou existants. Grâce à la stabilité élevée des châssis en aluminium, les vastes surfaces vitrées autorisent d'importants gains de lumière solaire qui réduisent la nécessité de recourir à l’éclairage artificiel et au chauffage tout en contribuant au confort intérieur des bâtiments. Enfin et surtout, le fait que les fenêtres et portes en aluminium n’aient besoin que de peu d’entretien permet d’éviter d’autres impacts environnementaux supplémentaires au cours de leur cycle de vie. 

Nos engagements

L’amélioration de l'impact environnemental est une priorité de Reynaers Aluminium. Nous avons pris un engagement explicite en faveur de l’aluminium durable et nos solutions sont conçues pour économiser l’énergie tout au long de leur utilisation. 

Cela implique d’investir dans :

  • Des solutions peu gourmandes en énergie.
  • Des solutions durables ne nécessitant que peu d’entretien.
  • Le recours à un aluminium à faible empreinte carbone.
  • Le recyclage de l’aluminium en fin de vie.
  • De futures améliorations visant à réduire l’empreinte carbone de l’aluminium.

Tel est notre engagement en faveur d'un monde plus vert, tant pour nous-mêmes que pour la génération à venir.

Reynaers Aluminium est un membre actif d’European Aluminium. Cette organisation est résolument engagée dans l’amélioration de l’impact de l’aluminium et a publié sa vision pour 2050 et ses objectifs.

www.reynaers.be

 

  • Créé le .

Adresses

Belgique
Mediaxel
64 avenue Marie de Hongrie
BE - 1083 Bruxelles
+32 (0)2 772 40 47
+32 (0)2 771 98 01 (fax)

France
MMG SAS
55 avenue Marceau
FR - 75116 Paris

Contact

Secretariat : Pascale Cloots

Publicité :

Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

Social : Vincent de Puydt

MediaXel sprl - © 2019
Editeur responsable : Philippe Maters, 64 avenue Marie de Hongrie, BE - 1083 Bruxelles