BATIBOUW présente sa 60e édition

BATIBOUW présente sa 60e édition

En 2019, BATIBOUW soufflera ses 60 bougies. Depuis 60 ans, BATIBOUW est la référence pour les constructeurs et les rénovateurs en Belgique. Auparavant appelé « Salon International de la Construction », la première édition a eu lieu en 1960 dans le centre de Bruxelles. La célèbre tortue a été créée en 1976, et est toujours associée au plus célèbre des salons de notre pays.

Du jeudi 21 février au dimanche 3 mars inclus, les visiteurs, particuliers comme professionnels, pourront visiter le plus grand salon de la construction et de la rénovation de Belgique. Cela promet d’être une édition de fête, pendant laquelle environ 1 000 exposants de tous les secteurs donneront le meilleur d’eux-mêmes. Pendant 11 jours, trois thèmes seront mis en avant à travers les palais de Brussels Expo.

Premièrement, BATIBOUW accorde une attention particulière à l’importance d’un climat intérieur sain avec le thème Healthy Indoor Climate. En 2018, nous passons de plus en plus de temps à l’intérieur, que ce soit à la maison ou au travail. Les nouvelles constructions disposent d’une très bonne isolation, cependant il ne faut pas négliger l’aération et la ventilation de son habitation. En effet, un climat sain et un air frais à l’intérieur de la maison sont d'une grande importance, car les pièces dont l'air est malsain et pollué peuvent rapidement entrainer maux de tête, fatigue et d’autres problèmes. Pour cela, il faut tenir compte de la température de la pièce, du niveau d'humidité et de la quantité d'air frais. La température intérieure doit être constante, et comprise entre 19 ° C et 22 ° C. De plus, l'humidité dans une maison peut être nocive tant pour l’habitation que pour la santé de ses habitants. Il est donc recommandé de contrôler fréquemment le taux d'humidité. Enfin, une bonne ventilation ou un système de ventilation est indispensable au maintien d'un climat intérieur sain.

New Way of Living est le deuxième thème de BATIBOUW 2019. En Belgique, nous devons de plus en plus tenir compte de la réduction des espaces pour vivre et pour construire. Auparavant, les grandes maisons en dehors de la ville étaient la norme. Aujourd'hui, pour répondre aux problèmes de mobilité notamment notre choix se tourne de plus en plus vers une habitation en ville. Nous voulons éviter d’être coincés dans les embouteillages et nous rapprochons de notre lieu de travail. Résultat : nous vivons plus nombreux sur moins de mètres carrés et devons habiter dans des espaces plus petits. En outre, les terrains à bâtir deviennent plus coûteux, ce qui entraîne la construction de maisons plus petites. Les promoteurs immobiliers répondent à cet enjeu en proposant des solutions créatives dans les anciennes zones industrielles. Les modes de vie alternatifs rencontrent un certain succès : outre la maison unifamiliale, nous vivons désormais dans des logements en copropriété. Il n’est pas rare non plus de voir des maisons converties en maisons kangourou. De même que, des termes tels que cohabitation, maisons de soins et CLT (Community Land Trust : séparation du sol et du bâti, le terrain appartient à la communauté et le logement à un particulier) ne nous sont plus inconnus.

Enfin, cette année, le salon accorde plus d’attention au Smart Building, un terme utilisé pour désigner toutes les nouvelles techniques de construction, avec comme mot d’ordre l’efficacité. Il existe également le BIM, un modèle d'information pour le secteur du bâtiment, grâce auquel toutes les parties participant au processus de construction recueillent leurs informations dans une base de données accessible à tous. Pensez également à l’impression et la numérisation 3D, deux techniques qui assurent une exécution plus détaillée du processus de construction, avec plus de possibilités créatives et des ajustements de dernière minute. Mais le Smart Building signifie également que nous allons nous appuyer sur une approche plus consciente, durable et économe en énergie. Le phénomène de la construction circulaire en est un bon exemple. Cela implique une utilisation intelligente des matières premières, des produits et des biens, ainsi que leur réutilisation, afin de terminer le cycle. Dans une économie circulaire, tout est recyclé, réaffecté, réutilisé et restauré. Par exemple, dans une économie circulaire, les bâtiments doivent pouvoir être facilement démontés, puis réutilisés ou recyclés. Nous optons pour des matériaux locaux, réutilisables et biosourcés.

BATIBOUW 2019 se déroulera du jeudi 21 février au dimanche 3 mars inclus à Bruxelles (Brussels Expo). Le jeudi 21 et vendredi 22 février seront les journées destinées aux professionnels du secteur. Dès le samedi 23 février, le grand public, comme les professionnels, seront les bienvenus.

www.batibouw.com

 

Adresses

Belgique
Mediaxel
Chaussée d'Alsemberg 842
BE - 1180 Bruxelles
+32 (0)2 772 40 47
+32 (0)2 771 98 01 (fax)

France
MMG SAS
55 avenue Marceau
FR - 75116 Paris

Contact

Secretariat : Pascale Cloots

Publicité : Bea Buyse

+32 (0)477 77 93 68

Redacteur en chef : Nicolas Houyoux

Social : Vincent de Puydt

MediaXel sprl - © 2018
Editeur responsable : Philippe Maters, Chaussée d'Alsemberg 842, BE-1180 Bruxelles